Tohu-bohu médiatique et FIPothérapie.

Fip radio_scritto_angers_nantes_

 

 

Par les temps qui courent, et afin d’échapper à la désinformation générale qui pourrait entamer mon moral d’acier, comme Jack Dorsey le fondateur de Twitter, j’écoute FIP à longueur de journée. Du moins quand je ne travaille pas. Exemple d’une probable falsification de l’information à venir et préconisation du remède miracle en FIP majeur.

En lisant la newsletter du journal Stratégies le lundi 21 janvier, une brève a particulièrement attiré mon attention. Contrairement à ce que l’on a pu entendre dire ici ou là, le chiffre d’affaires de la grande distribution a augmenté de 1,7 % par rapport à l’année dernière entre le 17 décembre 2018 et le 6 janvier 2019. Les ménages français ont fait des achats record de dernière minute. Et le dimanche 23 décembre (+ 8, 5 % / au 24 décembre de l’an passé) est le meilleur dimanche des deux dernières années.

Parions que cette nouvelle, plutôt réjouissante au demeurant pour l’économie et donc pour le moral de notre beau pays, va passer complètement inaperçue dans les médias. Le pouvoir en place et le secteur de la grande distribution vont certainement avoir envie de la taire pour tenter de contrer l’ardeur des gilets jaunes dépeints « comme les casseurs » de la croissance. Et dans le cas des gilets jaunes, ces chiffres sabotent un peu leur discours très alarmiste concernant le pouvoir d’achat des Français. Enfin, pour les médias en général, « un train qui arrive à l’heure » ne constitue que très rarement une information de choix.

Photographie : Eric Nopanen

Pour fermer la marche, au milieu de tous ces intérêts antagonistes, il y a la majorité silencieuse (dont je fais partie) que l’on abreuve de messages plus anxiogènes les uns que les autres sans qu’elle ait vraiment la possibilité d’exercer un regard critique sur toutes ces nouvelles qui lui tombent dessus comme la foudre s’abat sur un pauvre arbre sans défense. Bon, jusque-là, je ne vous apprends rien : il y a très longtemps que vous et moi, nous subissons cette pluie de « bad news » aux couleurs de la droite, de la gauche et du centre selon les propriétaires du média. Avec l’apparition des « fake news » et l’avènement des réseaux sociaux, je ne vous raconte pas : la météo vire souvent à la giboulée destructrice.

Me concernant, j’ai découvert le plus solide et le plus doux des parapluies. L’objet de tous mes désirs musicaux qui non seulement m’abrite mais apaise mon âme et mon esprit. Et quel est donc ce « pépin » bienveillant, remède miracle à tout ce tohu-bohu pas constructif pour deux sous ? Eh bien voilà, j’écoute FIP du matin au lever au soir pendant mon dîner. Ah ! L’émission « Jazz à FIP » dégustée entre la poire et le fromage, un vrai régal. Mais pourquoi je vénère littéralement cette radio délicieusement atypique, fierté du service public à la française  ? me direz-vous. Rien de plus simple, on y savoure à longueur de journée la programmation la plus inventive, la plus éclectique, la plus ouverte qui soit sur le monde et ses environs. À l’écoute de FIP, non seulement on préserve son énergie vitale, mais on la nourrit. Pour employer une expression un peu galvaudée, FIP est inspirante. Dans mon cas, dire qu’elle est ma muse relève de la pure vérité. Même les jours de grisaille, elle ramène ma créativité dans les starting-blocks. Je lui dois également ma découverte de toutes les formes nouvelles du jazz et elle a scellé à jamais ma passion pour Franck Sinatra. Quand je la sollicite, elle me sert sur un plateau d’argent des pépites musicales à la valeur inestimable.

Entre nous, je vous glisse la bonne ordonnance pour profiter au mieux de tous les bienfaits de cette potion musique. Il suffit de baisser le son durant les quelques minutes consacrées aux informations (hélas, aussi déprimantes ici que partout ailleurs). Ainsi, les jours défilent dans la sérénité et dans la joie, dégageant un doux parfum d’harmonie heureuse. Avec la FIPothérapie, il y a désormais un mot pour désigner le remède infaillible qui combat tous les maux nés du stress et du surmenage médiatique.

  • On peut écouter FIP partout dans le monde sur Internet,
  • Liste des fréquences de FIP en France ICI