« Cafetières Bialetti, what else ? »

1. Bialetti orange pour un café qui donne la pêche.

Les amateurs de bon café et tous ceux qui se soucient de la santé économique de nos voisins italiens ont appris avec beaucoup de surprise et de tristesse que l’entreprise Bialetti rencontrait de grandes difficultés. Personnellement, je suis tombé de haut ! Il faut dire que la cafetière créée par Alphonso Bialetti en 1933 m’accompagne depuis tout petit. Eh oui, une partie de ma famille est d’origine italienne et dans nos cuisines, trônait au moins un exemplaire des célèbres « Moka express ». Renseignements pris, ces magnifiques ustensiles fabriqués à la gloire du café « maison » n’auraient plus vraiment la cote. Même dans le Piémont ou en Sicile. Chahutés par les détestables dosettes vantées par le non moins sympathique sieur Clooney.

En toute objectivité, il y a de quoi s’étonner ! Vous le savez comme moi, le recyclage des dosettes pose un réel problème. Et quand on opte pour ces oiseaux de malheur,

2. Bialetti, le bon goût en toutes circonstances.

le budget explose. Choisir telle ou telle marque équivaut également à s’engouffrer dans une spirale infernale de dépendance marketing bien plus néfaste que celle engendrée par la caféine. What eslse ? J’ose le dire : sous couvert de subtilité et de variété des provenances, avec la complicité du beau Georges, on nous fait ingurgiter un liquide tiédasse et doucereux, qui n’a de corsé que son prix.

Sans être passéiste, je vous conjure de revenir aux fondamentaux. C’est-à-dire à la valeureuse Moka Express. Celle qui réchauffait déjà les cœurs dans la cuisine de mes grands-parents. Et partout où l’on s’accorde à reconnaître que le bon café rime avec

3. D’une Bialetti nait toujours la convivialité heureuse.

simplicité. Pas prétentieuses pour deux sous, les petites et les grandes Bialetti devraient pourtant être déclarées d’utilité publique par le ministère de l’Écologie. Écoresponsables par nature, leur utilisation limite au maximum l’impact de l’« instant café » sur l’environnement. Pas de matériaux difficiles à recycler après absorption du délicieux breuvage. Bien au contraire ! Le marc de café possède de nombreuses propriétés dont vous pouvez bénéficier sans aucun dommage pour la planète. Vous pouvez même y lire l’avenir de notre pauvre monde, très sérieusement malmené au demeurant par le tsunami Nespresso et ses déchets cylindriques aux caractéristiques biodégradables tout à fait discutables.

Mais revenons à mes madeleines de Proust dont — vous l’aurez compris — je reste un des plus fervents défenseurs. Sans aucune objectivité, j’affirme que les cafetières Bialetti enorgueillissent l’Italie et son art de vivre incomparable. Fières ambassadrices du célèbre design transalpin, leurs formes tout en sobriété et en élégance signent les cuisines du bon goût. Silhouettes intemporelles et chaleureuses, comme la Fiat 500, elles défient le temps par la permanence de leurs qualités. Exilées sur les tables du monde entier à l’image du peuple italien très souvent contraint à s’expatrier, les Bialetti savent s’adapter à tous les contextes en préservant leur personnalité.

4. A l’image des Italiens souvent poussés à l’exil, la Bialetti sait s’adapter aux environnements les plus variés tout en gardant sa personnalité.

Je tourne autour de la tasse depuis le début de mon manifeste proBialetti mais désormais il me brûle de parler du goût du café made in Moka Express. Puissant et fort sans ostentation, il n’a pas à s’embarrasser de subtilités artificielles pour convaincre. Une parfaite illustration du fameux « Less is more » cher à Ludwig Mies van der Rohe. De la simplicité du procédé qui l’a vu naître, ce nectar au caractère inimitable tire toute sa force. Offrant le meilleur de l’expresso et du « café filtre », il reste le champion de la convivialité heureuse. Et des bons moments partagés à la fin d’un repas, lors d’une discussion animée, au cours d’un pique-nique dominical, etc. Je vous laisse imaginer la suite de l’énumération. En toutes circonstances, les cafetières Bialetti savent accompagner vos vies. Et cela n’a pas de prix.

  • Pour tirer le meilleur parti de votre Bialetti et tordre le cou à une idée reçue qui voudrait qu’elle produise un café au goût brûlé, suivez les judicieux conseils d’un expert ICI

5. Bialetti en duo pour se tenir chaud.

  • Pour tout savoir sur l’entreprise Bialetti ICI
  • Pour acheter les produits Bialetti ICI

Photographies : 1 et 5 : Enzo Clémot – 2 : Piotr Miazga pour Unsplash – 3 : Philipp Cordts pour Unsplash – 4 : Kevin Schmid pour Unsplash