« Bienvenue dans mon bar à couture ! »

Fabienne Jouet,
l’âme d’Étoffe de Soi, le seul bar à couture de la région d’Angers.

Avant d’en créer un, la notion de bar à couture a d’abord beaucoup interpelé Fabienne Jouet. Il faut dire que c’est un lieu où l’on peut pratiquer la couture dans les meilleures conditions grâce au matériel en libre accès et à l’espace dont on y dispose. Chacune et chacun peut s’y retrouver pour coudre en toute liberté. On vient pour acquérir de bonnes bases quand on est débutant, se familiariser avec des techniques nouvelles, se perfectionner, évoluer dans sa pratique. Et cela en toute convivialité. On vient aussi se nourrir du savoir des autres, partager son expérience, rompre avec une certaine solitude. Et puis la couture s’inscrit dans une démarche écoresponsable. Bien sûr, on peut confectionner un nouveau vêtement, mais on peut également relooker une robe, une veste, un manteau… Avec un peu d’imagination et de créativité, on peut même donner une seconde vie à des chutes de tissus, des rideaux un peu usagés, d’anciens draps, etc. Rencontre.

Il semble que vous ayez toujours eu l’âme d’une couturière…
Ma passion pour la couture remonte à ma plus tendre enfance… Ma mère, mes tantes la pratiquaient et moi, avec ma grand-mère, je confectionnais des vêtements de poupée. On m’avait même offert une machine à coudre ; je conserve d’ailleurs précieusement ce jouet sur une étagère du bar. Quand mes enfants étaient petits, avec eux, je créais des habits, des déguisements et puis j’ai été happée par mes obligations professionnelles dans un domaine qui n’a rien à voir avec la couture.

Fabienne Jouet : coudre passionnément et transmettre.

Au fil du temps, la passion a été la plus forte et mon envie de coudre s’est vraiment imposée à moi. Il fallait que j’y revienne. Finies la gestion administrative et la comptabilité : je voulais renouer durablement avec le bruit si caractéristique des machines à coudre ! Et faire du fil, des ciseaux, du mètre, du , du fer à repasser, des outils de mon quotidien professionnel au même titre que l’ordinateur ! Je souhaitais aussi renouer avec le plaisir de découvrir de nouvelles étoffes, éprouver l’exaltation qui s’empare de vous quand vous imaginez le vêtement qu’elles vont vous permettre de réaliser…

La création du bar à couture ÉTOFFE DE SOI a-t-elle fait évoluer votre pratique de la couture ?
Comme dans la vie en général, je m’investis à 100 % dans ce que j’entreprends, j’ai d’abord voulu bénéficier de solides formations dispensées par des professionnelles chevronnées afin de compléter mon expérience personnelle :
• FROU-FROU DE FEMMES avec Muriel BOUCHARD (Gardanne, entre Aix-en-Provence et Marseille),
• APP-H FORMATION avec Claire PLOQUIN KEZALY MARIAGE (Nantes),
• COUPE-COUTURE avec Edwige BRIDONNEAU (Angers).

Ces formations m’ont permis de conforter et d’optimiser mes savoir-faire. En particulier quand je veux réaliser moi-même un patron. Comme je souhaitais aussi mettre à l’épreuve mes talents de pédagogue, j’ai également fait du bénévolat auprès de jeunes intéressés par la couture.
Pour finir, j’ai pu bénéficier de l’accompagnement particulièrement efficace de la BGE Angers et du soutien très précieux de mon mari et de mes enfants pour démarrer sur de bonnes bases.

Pourquoi un bar à couture ?
J’avais déjà entendu parler de ces nouveaux espaces, mais l’opportunité d’acquérir un lieu particulièrement adapté à ce type de concept a été déterminante.
Étoffe de soi est situé :
• à quelques minutes d’Angers,
• à deux pas du centre-bourg de Verrières en Anjou,
• dans un environnement verdoyant et particulièrement calme avec parking gratuit sans aucune restriction. 

Quel est le principe de ce concept finalement assez nouveau ?
Qu’est-ce qu’un bar à couture ? Au départ, un lieu spacieux et confortable dans lequel on peut utiliser en libre accès tous les équipements indispensables à la pratique de la couture. Ici, chacun pourra disposer à sa convenance :
• des machines à coudre,
• des surjeteuses,
• d’un fer à repasser professionnel,
• de nombreux patrons,
• de tout le petit matériel nécessaire à la couture…

Et bien entendu, je mets des boissons à la disposition des participants.

Quels sont les principaux atouts d’Étoffe de Soi ?
Dans ce lieu spécialement conçu pour la pratique de la couture, en toute convivialité, on peut venir en solo, avec celles et ceux que l’on aime, ses copains, ses copines… Bref, avec qui on veut !
Autre aspect du bar à couture qui séduit les aficionados :
• la flexibilité, la souplesse d’utilisation, la liberté.
En prévenant, on peut profiter des créneaux horaires qui conviennent à son emploi du temps !
Mes habitués apprécient également autre chose :
• Il n’y a pas d’engagement contraignant à l’année. 

Vous accueillez indifféremment des débutants et un public plus expérimenté…
En plus du matériel en libre accès, je propose un accompagnement sous forme de cours non magistraux durant lesquels je vais enseigner des techniques particulières, partager des astuces, guider les participants quand ils souhaitent réaliser un projet en particulier. Même si j’ai à cœur de transmettre des savoir-faire qui peuvent être utiles, je fais également toujours en sorte de me mettre à la portée de chacune des personnes présentes. En fonction de leur niveau, de leurs attentes, de leurs envies. Les débutants, eux, vont particulièrement apprécier les ateliers Découverte et dans le cadre des cours, l’attention spécifique que je leur réserve.

Fabienne Jouet sait se rendre disponible : n’hésitez pas à la contacter !
  • Étoffe de Soi – Les Sapins – 49480 Verrières-en-Anjou
  • Téléphone : 06 43 74 40 05
  • www.etoffedesoi.fr
  • Le Facebook d’Étoffe de Soi ICI

    Photographies : Jérémie Jouet